Menu

Le cancer en bref

Historique

Le cancer est connu depuis l'Antiquité. C'est le médecin Grec Hippocrate qui l'a surnommé ainsi en comparant les tumeurs à un crabe, nommés «karkinos» et «karkinoma». L'aspect de certaines tumeurs ressemblent aux pattes de l'animal d'où le signe en LSF «crabe».

Qu'est ce qu'est un cancer ?

Le terme de CANCER regroupe un ensemble de pathologies. On compte plus de 100 types de cancers.
Le cancer est une prolifération incontrôlée de cellules se développant anormalement au sein de l’organisme. Presque tous les tissus de notre organisme (poumon, sein, colon, foie, etc..) peuvent être affectés par ce dérèglement dont les causes, les évolutions et les conséquences sont très diverses .

Comment une cellule devient elle cancéreuse?

Les cellules saines sont l’élément de base des tissus. Elles naissent, se divisent et se renouvellent d’une façon ordonnée en suivant un programme précis défini par leur patrimoine génétique.
Ce processus permet à l’organisme de conserver son équilibre.
Il arrive cependant que certaines cellules perdent leur capacité de croissance contrôlée : elles se divisent trop rapidement et croissent de façon désordonnée , formant une grosseur appelée TUMEUR.

Dans un certain nombre de cas, la tumeur peut évoluer vers un CARCINOME in situ, c'est-à-dire un cancer localisé.
Quand les cellules continuent à se diviser de façon désordonnées, la tumeur locale grossit au détriment des tissus et des organes sains avoisinants (poumon,os, cerveau,  etc…), cela s'appelle une METASTASE.
Les cellules tumorales, en passant dans le sang ou le système lymphatique , peuvent diffuser dans d’autres parties de l’organisme pour y former de nouvelles tumeurs. Avec les métastases , le cancer devient invasif.
Ainsi , même si une tumeur initiale est enlevée, la maladie peut de ce fait récidiver au même endroit. Des traitements efficaces sont possibles. Mais la capacité de diffusion dans tout l’organisme fait qu’il est essentiel de détecter la maladie le plus tôt possible .

Cancers : chiffres-clés de la dernière enquête menée par l'INCA (Institut National du Cancer) en 2012

Avec chaque année environ 920 000 personnes traitées, 320 000 nouvellement touchées et 145 000 décès, le cancer représente la première cause de mortalité en France, devant les pathologies cardiovasculaires. Aussi, 2500 nouveaux cas de cancer en moyenne sont détectés par an chez les moins de 18 ans en France métropolitaine.
Chez l’homme, les trois cancers les plus fréquents sont ceux de la prostate, du poumon et  du côlon-rectum pour les tumeurs.
Chez la femme, il s’agit des cancers du sein, du côlon-rectum et du poumon.